Latest news

Point de campagne dans les pays de l'AMITOM au 14 septembre 2022

La campagne touche à sa fin dans la plupart des pays

Égypte

Les usines atteindront leur pleine capacité dans les 3 à 4 prochains jours. La qualité est bonne et il n’y a pas de changement dans les prévisions.

Espagne

La situation n’est pas terrible puisque de fortes pluies ont commencé en début de semaine en Estrémadure et hier en Andalousie et les usines ont du s’arrêter au moins une journée. En raison des rendements agricoles variables attendus en baisse de 10 à 20 % par rapport aux prévisions de début de campagne, l’estimation totale est encore réduite à 2,1 millions de tonnes. La plupart des usines fermeront cette semaine en Estrémadure, les dernières à la fin du mois, tandis qu’en Andalousie, la récolte devrait se terminer à la fin de la semaine 38 ou au début de la semaine 39. Le nord signale également une campagne difficile avec des rendements réduits.

France

A la fin de semaine dernière (11/09), 115.000 tonnes avaient été transformées, dont 22.000 tonnes de tomates bio. Le brix moyen à ce jour est de 4,82 et le taux de réfaction de 6 %. Dans le Sud-Est, des pluies totalisant jusqu’à 180 mm dans certaines zones mercredi et jeudi de la semaine dernière ont interrompu la récolte jusqu’au début de cette semaine. Dans le Sud-Ouest, la récolte de cette année a été bonne à ce jour, un soulagement après deux années très difficiles. On estime qu’il reste environ 20.000 à 25.000 tonnes de tomates dans les champs à récolter d’ici la fin septembre, de sorte que la taille totale de la récolte sera limitée à un maximum de 140.000 tonnes.

Grèce

Il n’y a aucun changement à la prévision de 350.000 tonnes. Le temps a été variable ces dernières semaines et les pluies de la semaine dernière ont entraîné la fermeture des usines pendant 2 à 3 jours. D’autres pluies sont attendues dimanche et lundi prochain. Les rendements dans les champs ne sont pas aussi bons que prévu. Les récoltes sont maintenant terminées dans le sud et se poursuivront jusqu’au 25 ou 27 septembre dans le centre. La qualité cette année était la meilleure depuis plusieurs années avec un brix moyen juste en dessous de 5.

Hongrie

A ce jour environ 80% des surfaces ont été récoltées et la saison s’achèvera dans une dizaine de jours avec un total désormais attendu autour de 80.000 tonnes seulement. Brix est bon à environ 5. Quelques pluies.

Italie

Nord– Les derniers chiffres communiqués par l’OI Nord montrent qu’au 04/09, 2,21 millions de tonnes avaient été transformées avec un brix moyen de 4,92 et un taux de réfaction de 4,5%. Au cours de la dernière semaine, se terminant le 11/09, on estime que 300.000 tonnes supplémentaires ont été traitées, portant le total à 2,5 millions de tonnes. La récolte devrait se terminer avant le 25/09 avec 300.000 tonnes supplémentaires attendues pour atteindre un total de 2,8 à 2,85 millions de tonnes, contre 2,75 millions de tonnes initialement prévues, grâce à des rendements supérieurs aux attentes en milieu de saison. Les pluies de la semaine dernière ont réduit l’apport et d’autres sont attendues ce week-end, ce qui pourrait signifier d’autres arrêts d’usine.
Sud – La récolte se poursuit dans les Pouilles. Au 9/09, plus de 80% des surfaces avaient été récoltées selon le dernier relevé satellite, avec 3.800 hectares restant à récolter. La prévision est légèrement réduite passant à 2,5 à 2,55 millions de tonnes.
Par conséquent, le total pour l’Italie reste le même à 5,4 millions de tonnes avec un déplacement d’une partie du volume du sud, où les surfaces étaient inférieures de 14 % à celles de 2021, vers le nord (avec seulement une réduction des surfaces de 4 %).

Portugal

À la fin de la semaine dernière, environ 70 à 80 % des prévisions de 1,45 million de tonnes avaient été transformées. Après six mois de temps sec, il a plu lundi et aujourd’hui jusqu’à 60 mm, mais cela devrait se dégager demain et les usines devraient redémarrer vendredi ou samedi. Après la perte de près d’une semaine d’activité, la récolte devrait se poursuivre pendant encore trois semaines pour se terminer au cours de la première semaine d’octobre. Pour l’instant, les prévisions restent inchangées mais il pourrait y avoir quelques pertes dues aux dégâts causés par les pluies, surtout pour la dernière partie de la récolte.

Tunisie

Après épuisement de la tomate de saison, la transformation se poursuit dans deux usines utilisant la tomate tardive avec une moyenne de transformation journalière de 950 tonnes par jour. La campagne peut s’étaler jusqu’à fin octobre. Au 13/09, 607.971 tonnes de tomates ont été transformées et 93.534 tonnes de DCT produites. Au 31/08, 27.732 tonnes de DCT ont été exportées.

Turquie

La récolte est maintenant terminée dans le sud, et elle commence à s’essouffler dans le nord (région de Bursa) avec environ 20 à 30 % de la récolte restante. Dans la zone centrale de Konya, de plus grandes surfaces ont été plantées que les autres années et des volumes importants sont transformés bien que les prix des tomates de marché soient élevés. L’estimation totale est portée à 2,35 millions de tonnes malgré des coûts élevés.